Acheter une voiture électrique : l’occasion est-elle fiable ?

Estimated read time 4 min read

L’engouement pour la mobilité durable suscite un intérêt croissant pour les véhicules électriques (VE). Ils sont une alternative écoresponsable aux voitures à combustion. L’achat d’un VE d’occasion soulève néanmoins des préoccupations particulières, notamment en matière de fiabilité et de performance sur le long terme. Quelles sont les questions à se poser ? Que demander au vendeur ?

Les avantages et les inconvénients de l’achat d’une voiture électrique d’occasion

L’acquisition d’un VE de seconde main est une démarche économique attrayante. Il est en général commercialisé à un tarif inférieur par rapport à un modèle neuf. Ce prix permet aux acheteurs de profiter de cette technologie à moindres frais. Les coûts de possession sont réduits grâce à l’entretien moins onéreux et à l’absence de taxe sur les voitures polluantes. Cet atout augmente l’attractivité de ce type d’automobile.

En matière d’inconvénients, l’autonomie des batteries diminue avec le temps. Elle influence directement la distance qui peut être parcourue avant le rechargement. Leur durabilité est un autre point critique lors de l’achat. Bien qu’elles durent de nombreuses années, les performances déclinent progressivement, ce qui entraîne des frais complémentaires.

Pour acquérir une automobile fonctionnelle et en bon état, prenez-la chez un vendeur ayant une excellente réputation. Vous pouvez vérifier cet indicateur en lisant les avis et les commentaires de ses anciens clients. Ils donnent une idée du niveau de satisfaction et de la qualité des biens cédés.

Voir :  Est-ce intéressant de souscrire à une LLD ?

Les questions clés à se poser avant l’achat

Interrogez-vous sur la capacité réelle de la batterie. Vérifiez l’état par un diagnostic professionnel, car il s’agit de l’élément le plus onéreux à changer. Quand vous choisissez une voiture électrique d’occasion, enquêtez aussi sur la disponibilité des stations de recharge à proximité de vos trajets habituels.

Évaluez la garantie restante sur l’automobile. Une protection en cours est une sécurité non négligeable pour parer aux éventuels frais futurs. En ce qui concerne les coûts d’entretien, renseignez-vous auprès d’un spécialiste pour obtenir un devis précis des potentielles réparations.

Tenez compte de l’historique du véhicule. Exigez un rapport complet pour être sûr de l’absence de sinistres antérieurs. Cette méthode vous donne une idée claire sur le niveau d’usure général et des interventions réalisées.

L’assurance choisie doit offrir une couverture adéquate. Comparez les différentes politiques et leurs garanties spécifiques aux VE. Considérez la décote future de l’automobile pour estimer sa valeur résiduelle. Elle influence le retour sur investissement à la revente.

prendre une voiture électrique d'occasion

Les questions à poser au vendeur

Interrogez le commerçant sur l’origine du véhicule et demandez les preuves d’achat initiales. Elles donnent des informations sur la première mise en circulation et la provenance de l’auto. Ces détails influencent la garantie constructeur. La certification du kilométrage est une autre préoccupation importante. Vous pouvez l’obtenir via le carnet ou des factures d’entretien. Un parcours certifié dissipe les inquiétudes sur un éventuel trucage du compteur.

Demandez une liste exhaustive des options et des équipements inclus. Contrôlez le fonctionnement adéquat de tous les éléments lors de l’essai routier. Cela englobe les composants technologiques. Ils peuvent varier selon les modèles et influencer votre expérience de conduite.

Voir :  Le kilométrage lors de l'achat d'une voiture d'occasion

Renseignez-vous sur le type de chargeur fourni. Vérifiez qu’il correspond à l’infrastructure de recharge à votre domicile ou sur vos itinéraires routiniers. L’incompatibilité risque d’engendrer des coûts supplémentaires si vous devez acquérir un dispositif différent.

Vous aimerez aussi :