Récupation des points sur son permis de conduite : comment ça marche?

recuperation-permis-conduireUne infraction au Code de la route peut entrainer le retrait d’un certain nombre de points sur votre permis de conduire. Il est toutefois possible de récupérer ces points, soit en effectuant des stages de récupération, soit en optant pour une récupération automatique.

Le nombre de points perdus peut aller de 1 à plusieurs en fonction de la nature de l’infraction commise. Ainsi, un délit mineur comme le chevauchement de ligne continue ou un excès de vitesse inférieur à 20 km/h entrainera par exemple la perte d’un point, alors que des infractions plus graves peuvent entrainer le retrait de jusqu’à 6 points.

Vous avez la possibilité de récupérer jusqu’à 4 points sur votre permis de conduire en effectuant des stages de récupération. Ce sont des stages de sensibilisation à la sécurité routière qui se déroulent généralement sur deux jours. Il n’est cependant pas possible d’effectuer plus d’un stage de récupération par an.

Gratuit selon certaines conditions

La récupération automatique est gratuite, mais elle est soumise à un certain nombre de conditions. Lorsque l’infraction n’entraine que la perte d’un point, la récupération se fait au bout de 6 mois, à compter de la date de paiement de la contravention. Elle n’est par ailleurs possible que si le conducteur ne commet pas une nouvelle infraction avant le délai indiqué.

Le délai de récupération automatique peut être de 2 voir 3 ans lorsque le concerné commet plus d’une infraction, ou lorsqu’il commet des infractions de 4e et 5e classe (conduite en état d’ivresse avec taux d’alcoolémie supérieur à 0,8 g, ou excès de vitesse de plus 20 km/h).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *