Les différents types de radars présents sur les routes françaises

Décriés par les uns et loués par les autres, les radars sont nombreux en France et se différencie par la signalisation de leurs emplacements : avec ou sans.

Les radars avec signalisation

Le radar fixe est le premier type de radar installé sur le territoire. Plus répandu, ce type de radar est mis en place pour contrôler la vitesse des conducteurs dans les zones considérées comme dangereuses afin de diminuer les accidents routiers.

Le radar discriminant est un radar de vitesse qui différencie les catégories de véhicules, et notamment les poids lourds, pour contrôler les limitations de vitesse. Il identifie avec certitude le véhicule en infraction même si plusieurs apparaissent sur un cliché.

Le radar pédagogique remplace les panneaux d’annonce radars le long des routes. Il informe les conducteurs de leur vitesse et incite les usagers en infraction à adapter leur conduite. Il éveille donc la responsabilité des conducteurs sans les sanctionner.

Le radar de vitesse moyenne (radar tronçon) permet de contrôler la vitesse moyenne des conducteurs sur des sections déterminées pour éviter les ralentissements trop brusques devant les radars fixes.

Le radar de chantier est un radar semi-fixe qui permet de contrôler la vitesse d’un véhicule sur une zone de chantier qualifiée de zone à risque.

Les radars sans signalisation préalable

Le radar feu rouge enregistre les infractions aux feux grâce à deux clichés pris si un véhicule franchit la ligne d’effet ou s’il poursuit sa route sans tenir compte du feu. Sa signalisation n’est pas une obligation légale.

Le radar passage à niveau enregistre les infractions au niveau d’un passage à niveau. Il reprend les fonctionnalités du radar feu rouge à l’exception de la signalisation orange clignotante.

Le radar embarqué est un dispositif embarqué dans une voiture arrêtée au bord de la route. Il détecte les excès de vitesse sans signaler les usagers, ce qui fait de lui l’un des radars les plus craints par les automobilistes.
Le radar mobile nouvelle génération contrôle en temps réel la vitesse depuis des véhicules de la gendarmerie ou la police insérés dans le flot de circulation. Il enregistre les excès de vitesse sans flash visible.

Comments (1)
  1. Adrien 20 mars 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *