Voitures hybrides : un bonus en baisse pour 2016

Avec une baisse de plus de 60 % sur les aides accordées à l’achat, le projet de loi de finances 2016 prévoit un remaniement brutal du système bonus-malus concernant les voitures hybrides. Une baisse considérable donc pour 2016…

Un petit pas en arrière ?

L’année 2015 a vu naitre un réel penchant du gouvernement pour les voitures hybrides, mais cela n’a pas duré longtemps à en croire le projet de loi de finances 2016. On ne pourra désormais bénéficier que de 750 € d’aide pour l’achat d’un hybride simple et de 1000 € uniquement pour le plug-in. Une baisse plutôt drastique sachant que l’acquisition de ce type de véhicule qui émet du CO2 de moins de 110g/km permet encore d’encaisser 2000 € de bonus jusqu’en 2016.

Plus surprenant encore, le bonus descend jusqu’à 1000 € contre 4000 € pour un modèle rechargeable sur une prise électrique ne consommant que 3 à 4 litres/100 km et ne dégageant que moins de 61g/km de CO2. Notons que pour l’heure, seule la Toyota Yaris est fabriquée en France parmi les voitures hybrides les plus vendues.

Le jackpot pour le 100% électrique

S’il s’agit d’une mauvaise nouvelle pour la voiture hybride, elle ne peut que ravir la voiture électrique. L’aide accordée à l’acquisition d’un véhicule électrique atteindra effectivement 6300 €, un montant qui sera d’autant plus généreux si l’acheteur abandonne son vieux Diesel de plus de 10 ans (15 ans auparavant). Dans ce cas, le bonus monte à 10 000 €, un super-bonus étendu qui concernerait 5,8 millions de véhicules selon le CCFA (Comité des constructeurs français).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *